Avant tout, sélectionnez votre interface / Please select your language first :
Home
Connexion

Identifiant/mot de passe perdu

Additions (astucieuses)


Il n'est pas question de revoir tout ce qui a été vu sur l'addition à l'Ecole Elementaire.


Par contre, du point de vue technique de calcul mental, on peut insister sur :


- Le vocabulaire utilisé : 

Dans l'addition 2 + 3 = 5,

. 2 et 3 sont appelés les termes ;

. 2 + 3 et 5 sont appelés la somme (le mot "somme" désigne à la foisl'addition elle-même et son résultat)


- Les conditions dans lesquelles une addition est possible : 

On ne peut additionner des nombres que lorsqu'ils désignent la même chose !

 

Cette règle de base permet d'expliquer plusieurs choses : 

1) On ne peut pas additionner 2 pommes et 3 chaises ! 


2) Quand on pose une addition, on doit placer les unités sous les unités, les dizaines sous les dizaines, etc. et ce n'est pas là un caprice des professeurs de mathématiques ! On "range" les unités ensemble, les dizaines ensemble, etc. pour rappeler aux élèvés que seules les additions entre unités, entre dizaines, etc. sont possibles.


3) Quand les collégiens apprendront le calcul littéral (le calcul qui contiendra des lettres à la place de certains nombres - à partir de l'année de 5ème), et qu'ils auront, par exemple, à additionner (ou simplifier) 2y + 3y, ils pourront se dire : 

"2 représente des 'y', 3 aussi, donc on peut additionner 2 et 3 ce qui donnera 5, et le résultat sera 5y !"


- Les compléments à 10 et leurs utilisations ;


- L'importance des termes proches d'une "base" c'est à dire proche d'une dizaine, d'une vingtaine, etc.


- La signification et l'utilisation de la somme des chiffres d'un nombre ;


- L'addition effectuée de gauche à droite (et non de droite à gauche comme nous l'avons tous appris traditionnellement).


Tous ces points seront développés et accessibles dans le menus de gauche.


Il y a peut-être encore des surprises dans une opération pourtant bien connue...

©Copyright 2018 VAK-Conseil.fr

| Mention légale |